Liebster Awards : à mon tour !

Il y a quelques jours, Mélanie du blog Un Tipi en Forêt (elle fait le tour de l’Asie/Océanie en ce moment, ça fait rêver, il faut aller voir ça) m’a nominée pour les Liebster Awards. Depuis le temps que ce petit jeu tourne sur l’internet tu dois savoir de quoi il s’agit, mais on va quand même récapituler les règles, ça ne fait pas de mal.

Le principe est assez simple : dans un premier temps, on dévoile 11 choses sur nous, si on ne les a pas déjà racontées sur le blog, c’est quand même mieux, histoire que les gens apprennent vraiment quelque chose. Ensuite, on répond au 11 questions que la personne qui nous a nominé a posées. Enfin, on pose 11 autres questions et on nomine 11 personnes pour continuer le jeu à leur tour !

Comme nous sommes là sur un post totalement égocentrique, j’en profite pour te balancer des photos de moi prises ce weekend lors de ma visite à l’exposition Picture Yourself par l’agence Magnum au kiosque de Vannes (si tu ne connais pas l’agence Magnum, honte à toi, clique tout de suite sur ce lien pour réparer ça) (au cas ou tu n’aies pas le temps, Magnum est une prestigieuse agence de photo-reporters de talent à travers le monde depuis 1947, pour faire court et un peu simplifié, on y retrouve à peu près le meilleur de ce que la photographie a à offrir). Si jamais tu passes par Vannes, fonce directement voir cette exposition qui, en plus d’être magnifique, est incroyablement bien fichue et offre deux endroits prévus pour que l’on puisse se photographier nous même à la façon des photographes exposés.

photographie Magnum Philippe Halsman exposition Vannes

11 choses sur moi

A chaque fois que l’on essaye de me faire deviner quelque chose, ou que quelqu’un a une surprise pour moi, ma première question est invariablement « Est-ce que ça se mange ? ». Si la réponse est oui, la deuxième question est « est-ce qu’il y a du chocolat dedans ? ». D’ailleurs, j’ai à peu près tout le temps faim.

La seule chose qui puisse me mettre de mauvaise humeur pour une journée entière, c’est une douche froide le matin. Le jour où mon ballon d’eau chaude est en panne, évite-moi, vraiment.

Je suis émétophobe, c’est un mot très moche pour parler des gens qui ont une phobie de tout ce qui se rapporte au vomi. C’est très très très embêtant dans la vie de tous les jours.

Il parait que je suis une enfant, en tout cas l’amoureux me le dit sans arrêt. Moi je préfère croire que je sais m’émerveiller des choses simples, comme l’araignée électrique plus vraie que nature qu’il a reçu dans une box et qu’on a peur de toucher quand on la met en route, araignée que je me suis empressée de kidnapper en ricanant histoire de la lâcher dans le bureau de mes collègues. Bref, je ne vois vraiment pas le problème avec ma capacité d’émerveillement et d’amusement sans limite.

Je ne bois pas une goutte d’alcool. Enfin sauf quand quelqu’un a un mojito autour de moi, auquel cas je lui pique systématiquement une gorgée (c’est quand même drôlement bon, le mojito). J’entends souvent les gens dire que ne pas boire d’alcool les met à l’écart, j’ignore dans quel monde il vivent, car cela n’a jamais posé problème à personne autour de moi. Mes amis sont ravis d’avoir un Sam vraiment fiable, et toutes les autres personnes n’en ont strictement rien à cirer. Moi, je fais des deals façon « je conduis mais vous me payez mes coca », et tout le monde s’y retrouve. En prime, j’ai des dossiers compromettants sur à peu près tous les gens autour de moi, ce qui reste une excellente garantie pour pas mal de choses (je te rassure, c’est de l’humour).

Quand j’étais monitrice de voile, mes collègues me surnommaient, au choix, le camionneur, ou le déménageur. A cause de mes épaules. C’était charmant. Pour compenser, ils m’ont donné un troisième surnom : Princesse Sissi. Ce qui risque de faire mourir de rire à peu près tous les gens qui me connaissent un tant soit peu.

Je suis la maladresse incarnée. A chaque fois qu’un truc chauffe je me brule (mon meilleur coup étant d’avoir réussi à poser l’intégralité de mon avant-bras sur une crêpière, parce que je voulais attraper un truc derrière celle-ci), il faut systématiquement me surveiller quand j’ai un couteau tranchant, et je fais sans arrêt tomber ce que j’ai dans les mains, parce que j’oublie que c’est dans mes mains. C’est particulièrement drôle quand je me balade un peu trop longtemps avec un stylo, et que d’un coup, pouf, il glisse, comme ça pour rien. Bref, mon gros problème, c’est surtout que je ne fais pas attention, en fait.

Un jour, je travaillerai en indépendante, ou je serai chef d’entreprise. Parce que j’ai quand même un léger problème avec la hiérarchie, surtout quand elle est autoritaire, ainsi qu’avec les horaires de bureau. Mon premier patron me disait souvent : « je savais en vous embauchant que vous alliez me faire chier, mais vous êtes compétente et vous faites avancer les choses ». Personnellement, je considère que c’est un compliment, en tout cas, je préfère ça que l’inverse.

D’ailleurs, j’ai obtenu ce poste grâce à une analyse graphologique. Ça m’a paru complètement délirant au début, mais quand la graphologue m’a lu mon profil en face à face, j’ai complètement halluciné tellement c’était juste. D’ailleurs, elle avait même prédit ce qui allait me pousser à partir de la boite. En regardant mon écriture, oui oui.

J’étais un peu bizarre au collège, j’avais des pantalons en velours orange et des Doc Marteens zébrées (mon sens de la mode était donc déjà inexistant), et je dévorais tous les livres sur la mythologie grecque. Heureusement, ça va un peu mieux maintenant.

Il y a quelques années, je suis passée pas très loin d’un accident grave, voire d’une mort qui aurait fait sensation dans les journaux. Écrasée par un bateau. Avoue que ça en jette. J’ai eu de la chance dans ma malchance, le bateau, après s’être envolé (c’était en plein tempête hein, mais oui, un bateau, ça peut voler) est passé à peu près 20 centimètres au dessus de ma tête avant de s’écraser 50 cm derrière moi. Un pas plus en arrière, et je me prenais une centaine de kilos de bois mouillé sur la gueule.

photographie Magnum Elliot Erwitt exposition

Les 11 questions de Mélanie

Quel est le pays que tu voudrais le plus visiter ?

Cette question est beaucoup trop difficile, car j’ai une liste longue comme le bras de pays à visiter, et chacun d’entre eux pour une raison différente, alors il est vraiment très compliqué pour moi d’en faire passer un avant les autres. L’un de ceux qui me fait rêver depuis des années est le Costa Rica. Déjà parce que ce pays est doté d’une faune et d’une flore hyper variées et riches, mais aussi parce que les Costa Ricains sont connus comme étant le peuple le plus heureux du monde. Forcément, j’ai envie de voir ça.

Quel est ta prochaine destination de vacances ?

Avec l’amoureux, on part en weekend à Stockholm à la fin du mois, et en Lituanie le mois prochain. J’ai toujours rêvé de voir la Suède, je suis aux anges.

Ton plus beau voyage ?

Je suis partie 10 jours en road-trip à Cuba en 2005, j’en garde un souvenir impérissable. C’est un pays absolument magnifique à la culture très forte, et rempli de gens adorables.

Cuba Vallée Vinales

Quel est ton plus grand rêve ?

Mais, tu me demandes de raconter mon grand secret que je garde précieusement au fond de moi parce que je n’ose pas le dire tellement ça me parait irréalisable ? Bon ok mais tu te moques pas hein ? J’aimerais bien devenir une photographe, une vraie, qui expose, qui travaille pour des grands magazines, et puis qui sillonne le monde, surtout. Et puis j’aimerais bien faire quelque chose avec l’écriture aussi. Parce que ça reste mon autre mode d’expression, et que je ne vois pas l’un sans l’autre dans ma vie. Alors mon grand rêve serait d’avoir le luxe de faire quelque chose imbriquant ces deux choses là. Si tu as une idée, n’hésite pas à te signaler.

Le pays où tu aimerais habiter ?

J’ai eu un véritable coup de cœur pour Amsterdam et l’état d’esprit de ses habitants. L’an dernier, je suis même partie une semaine chercher du travail là-bas (on m’en a proposé, mais pas vraiment ce que je voulais, donc j’ai décliné la proposition). Sinon, je me verrais bien à Hawaii (quoi, on peut rêver), ou en Australie.

Quel est ton plus beau souvenir de vacances ?

Lorsque j’habitais au Chili, j’étais partie en weekend à Valdivia, une ville dans le sud du pays, à mi chemin entre Santiago et la Patagonie. C’est une zone remplie de forêts et de lacs sur la côte Pacifique. J’avais loué une voiture pour aller dans un parc, et en rentrant, j’ai regardé sur la droite et vu un bout de mer, alors j’ai pris le premier chemin sur la droite, et je suis tombée sur le plus beau paysage de toute ma vie. Le soleil se couchait sur la côté Pacifique, et les falaises alternaient avec de grandes plages sauvages, c’était à couper le souffle. J’ai fait 30 bornes sur un chemin de sable/pierres insupportable, les larmes aux yeux.

Chili Valdivia côte Pacifique

La destination où tu allais lorsque tu étais plus jeune ?

J’ai eu la chance d’avoir un papa dans l’aviation civile, les billets d’avion ne nous coutaient donc pas très cher, et mes parents adoraient nous amener dans les Antilles l’hiver. On est donc partis plusieurs années de suite en Guadeloupe, Martinique, et à St Martin.

Le pays que tu n’aimerais pas du tout visiter ?

La Russie. J’ignore pourquoi mais ça ne m’attire vraiment pas. J’avais un voyage de prévu là-bas en école de commerce, je me suis désistée car pas du tout envie de dépenser de l’argent pour un pays qui ne me tentait pas plus que ça.

Quelle lecture apporterais tu avec toi ?

Le Lonely Planet du pays visité ! Je ne pars jamais sans.

Qu’est ce qui te manquerait le plus durant tes vacances ?

Tant que je peux contacter mes proches, je ne ressentirais pas de manque important. Au niveau matériel, je pourrais transporter le plus important pour moi (c’est à dire mon appareil photo et mon ordinateur). Je dirais donc ma batterie, car c’est la seule chose importante qui ne pourrait pas me suivre.

Aimerais tu faire le tour du monde ? Si oui, par quel pays commencerais-tu ?

Même si certains pays me font un peu peur, oui, j’adorerais faire le tour du monde. C’est drôle mais dans ma tête un tour du monde, ça commence près de chez nous, pour ensuite s’éloigner au fur et à mesure et revenir. Je pense que je commencerais par l’Islande, pour avoir le dépaysement dès le début en sachant que l’on n’a fait qu’un tout petit saut de puce par rapport à tout ce qu’il reste à voir.

Mes nominés et mes questions

Je ne crois pas connaître assez de blogueurs pour nominer 11 personnes, d’autant plus que tout le monde laisse son blog à l’abandon en ce moment, mais on va essayer quand même. Si jamais je ne t’ai pas nominé et que tu as envie de répondre à mes questions, n’hésite pas à le faire !

Mes nominés sont :

TiteZa se balade

Nanou

Breizhillienne (si ça peut la motiver à s’y remettre !)

A cup of tea with Eleanor (que j’adore lire)

Et voici mes 11 questions !

Si tu te réveillais un jour en ayant de nouveau 16 ans mais avec ton esprit d’aujourd’hui, tu ferais quel choix d’études ?

Quel est ton petit plaisir réconfortant pour les journées difficiles ?

Plutôt couche tôt ou lève-tard ?

Si tu avais un super-pouvoir, ce serait lequel ?

Quel est ton meilleur souvenir de concert ?

Raconte moi ta plus belle rencontre en voyage.

Quelle est la remarque qui pourrait te faire sortir de tes gonds si on te la faisait ?

Que fais-tu de tes dimanches pluvieux ? (tu noteras que cette question est intéressée, on est dimanche et il flotte sa maman)

Quelle est la première chose que tu mets dans ton sac de voyage ?

Qu’est ce que tu as toujours rêvé de faire sans jamais l’oser ?

Si tu devais jouer d’un instrument de musique, ce serait lequel ?

Merci pour cette nomination Mélanie, c’est assez drôle de chercher des choses à dire sur soi, j’ai personnellement eu beaucoup de mal à le faire ! Et bonne chance aux nominés !

photographie Magnum Philippe Halsman exposition Vannes

One Comment

  1. Merci beaucoup d’avoir pris le temps de répondre à mes questions !
    C’est trop cool d’en connaitre un peu plus sur toi ! Encore merci !
    C’est drôle de voir celles que tu as faites pour tes nominés 😉
    Bisous
    Mélanie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *