Point Beauté #1

Je comptais vraiment poster plus cette semaine, vraiment vraiment. J’étais pleine d’une volonté inébranlable depuis mon dernier article, je veux dire, j’avais même déjà pris les photos le weekend dernier.

Et puis tu sais, il y a la recherche d’emploi, les démarches pour un projet particulier, et puis disons le franchement, voilà, j’ai découvert ma nouvelle salle de sport.

Je te raconterai plus tard mes péripéties de salle de sport, parce que ça mérite franchement un autre billet, sache simplement que ça a un peu été la misère au début, mais que finalement, j’ai trouvé ma nouvelle salle, et elle est un peu trop bien, donc j’y passe un peu trop de temps le soir (même que je me lève le samedi matin pour y aller, c’est dire). Et le soir, normalement, ben c’est là que j’écris pour le blog. Parce que la journée, j’ai fixé que c’était professionnel, un point c’est tout. Du coup, si tu calcules bien et que tu as bien suivi, si le soir je suis occupée à faire des squats avec une barre un poil trop chargée sur les épaules, ou de galérer sur un banc de muscu à bosser ces fucking triceps avec un musclor qui chronomètre « aller il reste plus que 15 secondes, je suis sur que tu vas les faire » avec une tête qui me dit « ça fait 45 secondes que tu te plains que t’aimes pas les triceps, ça fait trois fois que je te dis que tu peux te reposer entre deux mouvements, que tu le fais pas et que tu continues en râlant ET en souriant, alors tu vas pas me la faire à l’envers hein, la prochaine fois, je te colle un poids de 5 kg sur les jambes en plus, tu feras moins la maligne », bref, si je fais tout ça le soir, ça veut dire que je peux pas être devant mon ordinateur à t’écrire des bêtises.

Bref, fermons cette parenthèse, je suis probablement très forte pour raconter ma vie mais c’est pas le sujet, là, tout de suite.

Si jamais tu suivais mon très très très vieux ancien blog, tu n’es pas sans savoir que j’aime bien les cosmétiques. Je les aime tellement que j’ai même envisagé de travailler dedans (je l’envisage toujours d’ailleurs, mais ça, on verra bien quel poste je trouverai). Alors de temps en temps, comme aujourd’hui, je prendrai un peu de temps pour te parler de mes chouchous du moment.

 Shampoing Furterer Initia, gommage corps Hema, Gel-crème désaltérant intense Clinique, huile démaquillante Mixa, huile solide The Body Shop, palette Naked 2

Shampoing Initia Douceur Brillance de René Furterer – environ 8 €

Je l’avoue, j’ai un gros défaut, je me fais des shampoings souvent, très souvent, trop souvent. Parce que dans ma tête, ça n’a pas vraiment de sens de prendre une douche et donc de se laver tout le corps, en oubliant les cheveux, alors que c’est probablement l’un des trucs qui attrape le plus de saleté dans la journée, finalement. Et en prime, j’ai les cheveux fins, qui s’abiment donc très vite. Il me faut donc un shampoing très doux. Je vais d’ailleurs souvent au rayon bébé, mais mon grand chouchou, c’est le Shampoing Douceur Brillance  Initia de Furterer. Très peu de produit suffit (donc il dure une éternité et est en fait assez économique), il mousse très bien, lave très bien, et laisse le poil doux. Et en prime, il sent bon mais pas trop fort.

Gommage Corporel Hema, Lime Tree Blossom – 3 €

On reste dans le thème de la douche avec un exfoliant corps. Celui-là, je l’ai ramené directement de mon dernier séjour en Dutchénie (il coûte d’ailleurs encore moins cher là-bas). Comme tu le sais (ou pas), Hema est une enseigne Néerlandaise, alors on ne peut pas vraiment se permettre de passer par les Pays-Bas et faire l’impasse sur un de leurs magasins. Je pense qu’avec ce gommage, on atteint à peu près le meilleur rapport qualité/prix du monde de la cosmétique. Je veux dire, la seule chose qu’on attend d’un gommage, c’est d’avoir la peau toute douce mais pas trop agressée après, et celui-ci remplit parfaitement le contrat. Je valide, et j’envisage même de m’en faire une méga commande pour faire des réserves.

Huile démaquillante Mixa – Environ 5,50 €

Je voue un amour inconditionnel aux huiles démaquillantes, alors quand j’ai vu que Mixa en sortait une, je n’ai pas pu résister. Elle démaquille très bien (un seul nettoyage suffit), mais il faut quand même en mettre un peu plus que les huiles habituelles. Elle est très douce, et surtout, ne laisse pas de film gras sur la peau. Petit plus : je l’ai pas mal baladée et j’ai souvent eu peur des fuites par le bouchon, mais cela ne s’est jamais produit. Validée pour le voyage, donc.

Gel-crème désaltérant intense Clinique – 47 € les 50 ml

Je l’ai découvert grâce à un cadeau, puisqu’à mon dernier anniversaire, j’ai reçu d’une amie une box beauté préparée par ces soins, avec une miniature de cette crème. A l’époque ma peau n’était pas jolie-jolie (cela étant surement du à l’hiver et à un déménagement), et l’utilisation de ce produit pendant un mois entier l’a transformée. Plus de plaques sèches, plus d’imperfections, fini le teint brouillé, un vrai petit miracle. Alors j’ai fini par me résoudre à casser ma tirelire pour m’offrir le pot, mais il s’avère que le Séphora dans lequel j’ai voulu l’acheter vendait aussi des miniatures au prix de 6 € les 15 ml, et si tu calcules, ça fait vraiment beaucoup moins cher que le pot au litre. J’ai donc fait des réserves de miniatures. Je te précise que j’ai la peau mixte et très très très sensible, à tendance déshydratée (j’ai tiré le gros lot, quoi).

Huile solide miraculeuse (rien que ça) pour corps et cheveux The Body Shop – 9 €

L’autre jour je me baladais à Rennes, après un entretien d’embauche raté, et j’avais un grand besoin de me remonter le moral. Alors forcément, je suis rentrée chez The Body Shop (ça marche aussi avec Décathlon, ou Kookaï, ou une bonne boulangerie, d’ailleurs) (surtout avec une bonne boulangerie, en fait). Après un petit tour dans le magasin, je suis tombée sur cette huile solide qui sentait bon (mais un peu fort). Je n’avais pas encore de produit universel (par universel, j’entends corps et cheveux) dédié à la grande sécheresse, tu sais celle qui fait ressembler ta peau à un des ces vernis craquelés OPI, ou à une flaque de boue en pleine canicule. Bref, j’ai eu une envie soudaine d’essayer, la faute à la frustration professionnelle, et je suis repartie avec. Je l’utilise surtout pour mes cheveux et mes mains, parce que globalement je m’occupe très bien de mon corps (par là j’entends que ça fait à peu près une semaine que je me mets de la crème hydratante en sortant de la douche tous les matins, et que je suis extrêmement fière de cette parfaite régularité, qui est une grande nouveauté dans ma vie). Il ne faut pas en mettre trop, sinon tu gagnes le droit de t’attacher les cheveux pour la journée, ou de garder tes mains dans tes poches les 12 heures suivant l’application, mais elle marche vraiment pas mal, fait la peau toute douce et nourrit bien les cheveux. Et surtout, le format compact, qui est la raison de mon achat, est vraiment très pratique. Pas de flacon huileux à partir de la troisième utilisation, pas de problème de dosage, de gouttes d’huile qui tombent sur le sol ou les vêtements, et une petite boite qui ne prend pas de place. Sans être miraculeuse (pourtant c’est écrit dessus, tu me diras), c’est vraiment un produit sympa que j’utilise beaucoup depuis son achat.

Palette Naked 2 d’Urban Decay – 50 €

Dernièrement, j’ai fait du gros tri dans mon maquillage, et je me suis rendue compte que tous mes fards à paupières dataient d’une époque lointaine (je crois qu’en fait la majorité de ceux-ci avaient fait des allers-retours Chili-France avec moi, c’est te dire). Alors j’ai fait un choix plutôt radical : celui de tout jeter. J’avais la palette Naked première du nom, qui était en réalité la seule qui me servait encore, alors j’ai investi dans la seconde, qui est juste parfaite pour les maquillages discrets dans des teintes chaudes. Non parce que bon, quand même, à l’approche de la trentaine (mais j’ai encore un an et demi avant que ça arrive, peut être que d’ici là j’aurai accepté cette idée, moi qui suis encore en train de digérer le passage du quart de siècle) (trois ans après quand même, il serait peut être temps), j’arrête un peu les violets et les verts pétants, parce que je trouve plus trop ça joli sur moi, et je passe à des teintes plus naturelles. Je t’avoue que finalement, je me rends compte que j’ai quand même une préférence pour la première de la série, mais la Naked 2 est bien adaptée à mes yeux noisettes et les fards sont de super qualité.

Dans le prochain article, pour compenser cette trop forte dose de superficialité, on parlera bouquin.

5 Comments

  1. Coucou. J’ai moi même une peau très sensible à tendance mixte… (et c’est pas tous les jours facile) du coup, je suis très tentée d’essayer la crème hydratante de chez Clinique. J’ai déjà testé pas mal de leurs produits et je dois admettre que je n’ai jamais été déçue !! =) Merci pour cette découverte. Bisous

    • Si jamais tu arrives à en trouver une miniature comme la mienne, je pense que c’est vraiment le meilleur moyen pour l’essayer. Elle dure au moins un mois. D’après ce que j’ai compris, ils en font tous les ans. Ça t’évite de lâcher 50 euros dans un produit sans savoir s’il te convient ou pas…

  2. Tu m’intrigues avec ton gommage HEMA… Une boutique a ouvert sur ma ville il y a quelques mois, je n’y suis allée qu’une fois et étais restée très sceptique devant le rayon cosmétiques, oui trouver des cosmétiques juste après avoir vu de la papeterie ça m’a fait bizarre du coup j’avais un mauvais à priori sur les produits. Mais là tu me donnes envie de retourner voir ça de plus près.

    • C’est vrai que le concept Hema est un peu déroutant. Je pense que je n’irai pas jusqu’à acheter une crème visage chez eux, mais j’ai testé ce gommage, le gel désinfectant pour les mains, un vernis transparent, et mon ex utilisait leur produit à lentilles, et pour le coup, j’ai toujours été satisfaite, surtout vu le prix ! Je pense que c’est une marque qui peut se tenter pour les produits simples qui ne restent pas sur la peau. Tu me diras ce que tu en penses si tu essayes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *