Point lecture #3

Tu as déjà pu t’en rendre compte, ici, on aime bien parler de bouquins. Dernièrement, j’ai eu l’occasion de faire la liste de ceux que j’avais lus depuis l’an dernier, et je me suis rendue compte que je n’aurais jamais vraiment le temps de te présenter tous ceux que j’aimais un par un. Comme il n’y a pas de problème sans solution, j’ai décidé de te présenter mes lectures sous forme de points lecture, comme je le fais déjà pour les points beauté. Cela me permettra en plus de te parler de livres que j’ai un peu moins appréciés mais que tu pourrais peut être aimer plus que moi.

J’en profite aussi pour te présenter le site Goodreads, qui est une sorte de réseau social du livre. On s’y fait une liste de bouquins lus/à lire/en cours et on peut les noter et écrire des reviews, poster notre avancée sur le livre et donner notre avis en cours de lecture, ajouter des amis, voir leurs listes de bouquins et leurs avis. Cela m’a permis de découvrir pas mal de choses et de me faire une belle liste de livres à découvrir. Tu trouveras d’ailleurs dans la sidebar un petit widget du site avec une review de mes dernières lectures. N’hésites pas à m’ajouter comme amie si jamais tu décides de t’inscrire !

Bref, parenthèse fermée, passons à mes dernières lectures !

 

Le diable sur les épaules de Christian Carayon

Le diable sur les épaules, de Christian Carayon

Cela faisait bien 10 ans que je n’avais pas mis le nez dans un polar, ce qui était pourtant mon genre préféré à l’époque. J’ai bien été « obligée » de m’y remettre lorsque ce livre a été choisi par le #clublectureMS pour être notre lecture commune du mois de novembre. L’idée du club étant de nous faire sortir de nos habitudes littéraires, c’est assez réussi pour moi !

Nous sommes en 1924, dans un petit village du Sud-Ouest, l’un de ceux qui n’a pas vraiment l’électricité, dans lequel on vit en vase clos et où les superstitions et croyances ont encore la belle vie. Un matin, un homme est retrouvé mort en bas d’un ravin, les deux chevilles brisées. La police conclue vite à un accident, alors que le médecin du village est persuadé d’avoir affaire à un meurtre. Camille, la nouvelle institutrice du village, prise d’angoisses de plus en plus fortes après cette découverte, fait intervenir un vieil ami d’enfance, enquêteur, pour faire la lumière sur cette mort. A son arrivée, un deuxième cadavre a déjà été retrouvé et il est maintenant certain qu’un tueur rode dans le village. Martial va donc devoir jouer contre la montre pour trouver ce tueur, plongeant dans une sombre histoire de fantômes, dans cette atmosphère oppressante de village en vase clos sur lequel plane encore le spectre de la guerre.

L’histoire est parfaitement amenée, avec un prologue nous présentant les différents personnages principaux et leurs liens, suivi d’une entrée brusque dans ce village et ses crimes inexpliqués. L’ambiance est de plus en plus lourde au fur et à mesure de notre avancée dans le livre, les personnages sont complexes (il y en a beaucoup, avec ma mémoire de poisson rouge, j’ai parfois regretté de ne pas avoir noté qui était qui) et j’ai passé mon temps à suspecter tout le monde. Certaines lectrices du club ont apparemment deviné très vite qui était finalement le tueur, personnellement je n’avais rien vu, il faisait partie de ma longue liste de suspects, mais j’ai tout de même été surprise. J’ai passé un excellent moment et je me suis d’ailleurs rué sur Les naufragés hurleurs du même auteur pour continuer à suivre un peu les aventures de notre enquêteur.

 

Une vie entre deux océans de M.L. Stedman

Une vie entre deux océans, de M.L. Stedman

Juste après la première guerre mondiale, Tom revient en Australie et devient gardien de phare. Lors d’un de ses séjours sur le continent, il rencontre Isabel, qui devient vite sa femme et vient s’installer avec lui sur l’île de Janus. Très vite, leur bonheur est obscurci par les fausses couches d’Isabel, de plus en plus difficiles pour la jeune femme. Un matin, un bateau vient s’échouer sur l’île, avec à son bord le cadavre d’un homme, et un nouveau-né, vivant et en bonne santé. Isabel supplie alors Tom de ne pas signaler l’incident et de garder l’enfant. Tous les deux, ils vont alors devoir vivre avec ce choix et ses conséquences, qui les rattraperons très vite.

Alors attention, ce livre est un vrai coup de coeur, je l’ai trouvé incroyablement humain. On suit ici l’histoire de deux personnes coupées du monde, traumatisées, que la douleur va pousser à faire un choix terrible. L’histoire est bien amenée et on comprend leur choix, mais on comprend vite aussi qu’en faisant leur bonheur, ils ont fait le malheur d’une autre famille. Ce livre nous pousse à redéfinir les frontières entre le bien et le mal, à comprendre que certaines personnes font aussi simplement comme elles peuvent avec ce que la vie leur a donné. L’histoire met un peu de temps à se mettre en place, mais arrivé au milieu du livre, on n’arrive plus à le lâcher ! Par contre, on n’est clairement pas dans une ambiance joyeuse qui nous donne le sourire, j’ai personnellement été vraiment touchée, je me suis posée des millions de questions sur l’humain, et j’avoue que je me suis sentie bien triste plus d’une fois. Un livre assez fort à ne pas louper, mais pas si tu déprimes !

 

Le mec de la Tombe d'à côté et Bons baisers de Cora Sledge

Bons Baisers de Cora Sledge, de Leslie Larson

Cora a 82 ans, elle est veuve et vit avec son chien dans sa petite maison. Le problème, c’est que Cora abuse sérieusement des anxiolytiques, et que ses enfants n’ont pas vraiment l’esprit tranquille de la savoir seule. Ils décident donc de la placer en maison de retraite, ce qui ne lui plait pas du tout. Elle décide alors de se donner les moyens de retourner vivre dans sa maison, ce qui implique d’arrêter les cachets, de perdre du poids, et de faire face à son passé. Elle commence alors à écrire sa vie dans un carnet offert par sa petite fille. Entre présent et passé, le carnet recueillera toutes les confidences de la vieille femme, des plus légères aux plus dures et secrètes…

Très honnêtement, j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans ce livre. Cora me semblait antipathique au possible et je n’arrivais pas du tout à m’attacher au personnage tant j’y voyais une vieille femme aigrie et désagréable. Je ne voyais pas non plus où l’auteur voulait en venir, et cela m’agaçait. En revanche, sur la fin du livre, j’ai commencé à comprendre Cora en découvrant son secret, et j’ai été énormément touchée par celle-ci. Finalement, après un début très difficile pour moi, ce livre m’a vraiment plu et émue, et je le conseillerais sans hésiter.

 

Le mec de la tombe d’à côté, de Katarina Mazetti

Désirée est cette femme éteinte, un peu vide, cultivée mais sans grande passion, bibliothécaire en ville. Elle a perdu son mari quelques mois auparavant, dans un accident qui lui a ôté la vie bien trop jeune. Régulièrement, elle se rend sur sa tombe pour déjeuner. Elle remarque vite la tombe d’à côté, trop fleurie, colorée, tape-à-l’oeil, tout ce qu’elle déteste. Celui qui la fleurit s’appelle Benny, il est agriculteur et vit seul. Aussi étonnant que cela puisse paraître, ces deux là vont commencer à se fréquenter, pour finalement tomber amoureux. Mais le grand écart qui existe entre leurs goûts, leurs façons de vivre, leurs caractères, va rendre leur histoire très compliquée.

En trouvant ce bouquin dans la sélection que m’avait faite Elsa, j’ai sauté de joie. Mon côté « j’adore les machins avec des titres bizarres et de l’humour mal placé » était comblé, et cela faisait déjà quelques temps que je lorgnais sur ce livre sans savoir pourquoi, puisque je n’avais même pas lu le résumé de l’histoire. Je ne vais pas faire trainer le suspense, j’ai été déçue. Le très bon point du livre est qu’il est vraiment très bien écrit, c’est léger, c’est drôle, ça détonne. A chaque chapitre, on change de narrateur et on a ainsi le point de vue des deux protagonistes sur la même histoire, ce qui est vraiment très bien vu. Mais déjà, j’ai beaucoup de mal avec les livres traitant exclusivement d’une histoire d’amour. J’aime bien les histoires d’amour, mais il faut qu’il y ait autre chose en même temps, sinon je m’ennuie. Et surtout, je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages, à vrai dire, je les ai assez détestés. Je les ai trouvés mous, intolérants, et clichés. Pour moi, ils n’avaient que le malheur qu’ils méritaient. Je sais que beaucoup de personnes ont adoré ce livre, et je peux largement le comprendre alors je souhaitais tout de même en parler.

Et toi, que lis-tu en ce moment ? Un coup de coeur à me conseiller ?

4 Comments

  1. Super !
    J’ai adoré ton petit point sur tes lectures.

    J’ai également lu le diable sur les épaules (je fais partie du club de lecture je t’ai connu comme ça 🙂 ).

    Pour ce qui est du second livre, j’avais lu le résumé qui m’avait intrigué à la bibliothèque. Je suis en train de me préparer une liste de livres à lire et je crois bien que je vais le rajouter 🙂

    Pour les autres mises à part « le mec de la tombe (…) », je l’ai adoré. C’était simple, rapide à lire,… Mais je peux comprendre qu’on ne puisse pas aimer pour les mêmes raisons ! Ce n’est pas un grand livre littéraire, mais c’est pas ce que je lui demandais !

    Bisous
    Mélanie

    • Une vie entre deux océans est vraiment génial, par contre j’en parlais hier avec une amie, si on est sensible, il peut vraiment nous rendre hyper triste.
      C’est marrant comme les avis peuvent diverger sur le même livre. C’est vrai que Le mec de la tombe d’à côté est rapide à lire et très simple, et le style d’écriture est vraiment sympa. Peut être que le titre m’a mise sur la mauvaise voix et que j’en attendais plus.

      Merci pour ton commentaire ! Bises

  2. J’ai découvert ton blog via la page facebook du club de lecture de Victoria 🙂
    Je partage TOTALEMENT ton avis sur le mec de la tombe d’à côté, j’avais fait une critique similaire sur mon blog il y a quelques mois! Quelle arnaque ce bouquin!
    Pour le coup, je vais me pencher sur Une Vie entre Deux Océans (mais quand je serais moins triste). Bonne après-midi!

    • Hahaha enfin quelqu’un qui est d’accord avec moi sur ce bouquin ! Comme quoi le même livre peut vraiment provoquer des réactions différentes chez tout le monde. Je pense aussi que c’est selon ce que l’on attend d’un livre. Moi j’ai envie de tomber sur une pépite à chaque fois, du coup quand ce n’est pas le cas, je suis déçue.

      Une vie entre deux océans vaut vraiment le coup !

      Merci pour ton commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *