Sport : reprendre après une pause #4

run-bord-de-mer-vannes

Cet hiver, j’avais dans l’idée de t’écrire un article intitulé à peu près « Sport : garder la motivation l’hiver ». C’était sans compter mon nouveau poste et ses 50h hebdomadaires qui me font rentrer chez moi après la fermeture de ma salle de sport (que je paie donc pour rien) à une heure qui correspond bien plus à celle du repas qu’à celle du run du soir.

C’était sans compter non plus mes voies respiratoires fragiles qui se sont infectées un bon mois, m’empêchant même parfois de monter les 2 petits étages de mon immeuble sans un arrêt à mi chemin (au plus fort de ma maladie, je n’arrivais même plus à marcher lentement sur un sol plat sans m’essouffler au bout de quelques pas, j’ai donc expérimenté ce qu’il risque de m’arriver autour de mes 90 ans si je continue à sécher le sport, ça fait très peur).

Alors voilà, début décembre, j’allais tous les jours à la salle de sport, et je courais minimum une fois par semaine en extérieur. Depuis 4 mois, je suis allée 3 fois à la salle de sport, et j’ai du courir 1 à 2 fois par mois, pas plus.

Alors ça aurait vraiment été du foutage de gueule si j’avais écrit cet article sur la motivation en hiver.

En revanche, je suis très bien placée pour te parler de la reprise du printemps. Et oui, nous sommes maintenant en avril, il fait jour quand je rentre du boulot (presque tous les jours), ma santé est revenue, et les températures sont remontées. Le moment est donc parfait pour reprendre. Alors, comment on reprend après une si longue pause ?

run-bord-de-mer-vannes-2

Tranquille et sans forcer

Le plus dur, lorsque l’on reprend, c’est de voir tout ce que l’on a perdu.

J’ai recommencé la course à pied fin mars quand je commençais à me sentir mieux par rapport à ma crève. Il me restait tout de même un petit rhume et une bonne toux (la toux étant tout de même une de mes grandes amies, en tant qu’asthmatique). Je savais d’avance que je n’allais pas réaliser un exploit, mais je ne m’attendais quand même pas à souffrir autant et arrêter au bout de 2,5 km. Oui, tu as bien lu, je n’ai pas mis une virgule par erreur, non.

Reprendre, c’est aussi accepter d’avoir à refaire un chemin déjà parcouru. C’est aussi savoir être satisfait de ce que l’on fait, même si c’est frustrant, même si c’est beaucoup moins bien qu’avant. Comme me disait une amie lorsqu’elle m’accompagnait sur mes premières sorties, « tu iras toujours plus loin que celui qui est resté dans son canapé ». 2,5 km plus loin, certes, mais tout de même.

Il y a peu de temps, je lisais sur Instagram le témoignage d’Owen Wright, surfeur pro victime d’un accident grave récemment. Il y parlait de sa reprise du surf. Lors de sa première sortie, Owen est allé prendre des petites vagues avec une planche de débutant, il n’a même pas réussi à se mettre debout sur sa planche. Malgré ça, il raconte avoir glissé allongé et avoir eu de telles sensations qu’il en est ressorti fou de joie. C’est en y repensant après qu’il s’est rendu compte de tout ce qu’il avait perdu à cause de l’accident. Il a alors décidé de ne pas laisser cette pensée gâcher son expérience. À se comparer tout le temps aux autres ou à soi-même, on finit par se gâcher le moment présent.

Alors si Owen peut le faire alors que c’est son métier, je suis sûre que nous aussi.

D’ailleurs, à la sortie suivante, j’ai volontairement choisi un parcours près de chez moi super joli (on y voit la mer du début à la fin) mais avec un bon petit relief, je me suis fixée 4 km, et je les ai faits sans peine (bon ok, j’ai un peu marché dans les escaliers). Je suis persuadée que le corps à une bonne mémoire, et que lorsque l’on a perdu, on ne reprend pas à zéro pour autant, mais que l’on progresse bien plus vite que si l’on partait vraiment de rien.

run-nike-plus-running-saint-maloSe fixer des objectifs (réalistes)

L’une des choses un peu compliquées quand on reprend, c’est de reprendre avec régularité. Aller courir c’est bien, y retourner 2 jours plus tard, c’est mieux. Mais comme on a perdu l’habitude, on a forcément mis autre chose à la place du sport dans notre emploi du temps (comme aller boire un verre, ou faire les magasins, ou traîner sur internet en mangeant du chocolat).

Ce qui m’aide personnellement, c’est de me fixer à la fin de chaque séance une deadline pour faire la prochaine. Surtout pour le running.

En revanche j’attends d’être au jour de la-dite séance pour me fixer l’objectif de la séance en lui même. Souvent lors des reprises, c’est un nombre de kilomètres. Je ne me mets pas la pression pour une vitesse particulière, j’y vais tranquille, je me fixe une distance en rajoutant 1km minimum par rapport à la dernière sortie, et je fais ma distance sans forcer.

Être attentif à son corps

Si je parle de ne pas forcer, et de se fixer des objectifs réalisables, c’est aussi pour éviter la blessure. A la reprise du sport, on demande souvent beaucoup à notre corps, et souvent trop, je pense. Or on sort de l’hiver, parfois d’une bonne crève, il n’est plus habitué à tous ces efforts, il faut le réhabituer tranquillement.

Alors il vaut mieux s’écouter. Faire attention aux douleurs qui peuvent apparaître au niveau des jambes, des chevilles, des hanches quand on coure. Ralentir si on sent qu’on a mal, voire même arrêter un peu plus tôt si on ne le sent pas.

Se donner les moyens

Lorsque l’on veut vraiment reprendre, on se frotte parfois à des problèmes de logistique ou d’organisation qui rendent les choses très compliquées malgré notre volonté.

Par exemple, mes horaires de travail ne changeront pas, et je continuerai à finir bien trop tard pour pouvoir aller à la salle de sport. Mais j’aimerais tout de même faire du renforcement musculaire. Ma solution : mon abonnement à la salle terminé, je mets la même somme tous les mois dans du matériel pour faire mon entraînement à la maison en rentrant du travail. Avec le matériel directement sur place, sans problèmes d’horaires, je n’ai plus d’excuses !

Et voilà, je pense avoir à peu près fait le tour de ce qui fonctionne pour moi. As tu fais une pause sportive cet hiver ? Quelles sont tes astuces pour reprendre le sport ?

2 Comments

  1. J’ai essayé de reprendre le mois dernier mais avec le temps moche qu’il y a eu j’ai vite perdu la motivation car je déteste courir quand il pleut… Je fais un peu de corde à sauter suivi de renforcement musculaire chez moi en attendant la montée des températures. ^_^

    Bisous

  2. J’ai essaye de me motivee cet hiver, mais mon genou n’avait pas decide de meme, a vrai dire le te temps non plus.
    Je faisais 10km en decembre/janvier et hier grand elan de motivation jai ressorti les basket…3.43km…Mais comme tu dis cest toujours .3.43km de plus que sur son canap. Maintenant je suis impatiente d y retourner pour evoluer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *